Hôtel de Coislin, Place de la Concorde

Paris France 2003
Wilmotte & Associés - Hôtel de Coislin, Place de la Concorde

Fiche technique

4, place de la Concorde – 1, rue Royale - Paris, France

Maître d’ouvrage : Concorde SCI
Promoteur : GTM Bâtiment

Équipe de maîtrise d’œuvre
Architecte : Wilmotte & Associés
Travaux Monuments Historiques : Etienne Poncelet- Somville
BET - Maîtrise d’œuvre : P.CE TECH
Commercialisation : Nexity Conseil

Surface totale
3 600 m²

Date de réalisation : 2003

Programme : Réhabilitation et aménagement de l’Hôtel de Coislin sur la place de la Concorde en bureaux.

Description

Situé à l’angle de la place de la Concorde et de la Rue Royale, l’Hôtel de Coislin a fait l’objet d’une restructuration complète, selon le projet d’architecture intérieure signé Wilmotte & Associés.

L’Hôtel de Coislin fait partie intégrante du projet d’aménagement de la Place, confié en 1753 par le roi Louis XV à l’architecte Jacques-Ange Gabriel. La place, d’une superficie totale de 84 000 m² prendra successivement le nom de Place Louis XV, Place de la Révolution en 1792, Place de la Concorde en 1795. De forme octogonale, entourée de balustrades, flanquée aux angles de huit pavillons, la Place de la Concorde est délimitée au nord par deux palais jumeaux à colonnades, séparés par la Rue Royale : d’un côté le Ministère de la Marine, de l’autre, l’ensemble constitué aujourd’hui par l’Hôtel de Crillon, l’Automobile Club et d’Hôtel de Coislin.

L’Hôtel de Coislin tire son nom de la Marquise de Coislin, personnalité brillante de la Cour, évoquée par Chateaubriand dans les « Mémoires d’outre-Tombe ». Elle confia à Jacques-Ange Gabriel la construction de l’hôtel particulier dans lequel elle s’installa en 1776, et qu’elle quitta en 1810, peu de temps avant sa mort.
Transformé en bureaux en 1920 par la Société Maritime des Pétroles, à laquelle succéda la Morgan Guaranty Trust, l’Hôtel de Coislin a été le siège de diverses sociétés.

Les façades ont été classées Monuments historiques en 1923 et le grand salon en 1962.

La restructuration complète de l’Hôtel de Coislin redonne au bâtiment une cohérence et une qualité architecturale perdues au fur et à mesure des réaménagements successifs. L’agence d’architecture Wilmotte & Associés a créé une harmonie entre l’architecture d’origine et les exigences de fonctionnalité offertes aux futurs utilisateurs de l’Hôtel de Coislin. Les travaux comprenaient la création d'un patio, véritable puits de lumière au centre du bâtiment, d'un deuxième escalier, d'un entresol et de plusieurs salles en sous-sol, faisant de cet immeuble un ensemble de 3 600 m² de bureaux.
La conservation de l’escalier d’origine, et naturellement des parties classées, la recherche systématique de la transparence et de la lumière, l’utilisation du bois et du verre, matériaux à la fois nobles et sobres pour les aménagements intérieurs, de la pierre pour les revêtements extérieurs, concourent à redonner à l’Hôtel de Coislin tout son prestige d’antan.

Galeries d'images