Château Guiraud

SAUTERNES France 2009
Wilmotte & Associés -  Château Guiraud

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Château Guiraud

 

Architecte : Wilmotte & Associés SA
BET technique et économiste : SNC Lavalin
Exptert HQE : S'pace Environnement


Surface : 5 630 m² shon

Description

Programme
Restructuration et extension des bâtiments du domaine du Château Guiraud.


Présentation du projet
Le domaine Guiraud s’ouvre à l’ouest sur le village de Sauternes, à fleur du vallon du Ciron. Revisiter son image repose sur une optimisation de ses outils de production. A la redistribution des tâches et des lieux de
production est associée une lecture des ressources du domaine et de sa singularité dans le Sauternais. La présentation du domaine et de ses atouts repose sur quatre lieux et un circuit : l’enceinte du château, les parcelles
observatoires, la source, le fi ltre d’eau et le sentier des ressources.
L’accueil, du visiteur et des équipes du domaine, s’organise selon une succession de terrasses -cours jardins- et une série de dalles bétons, à l’image de patins.
Une généreuse déambulation périphérique distribue les dépendances en même temps qu’elle sertit le spectre des terroirs du domaine. Sa modénature très simple rassemble cet ensemble architectural composite
autour d’une représentation de son sol, en introduction aux unités de production. Le jardin creux ainsi délimité se transformera en miroir d’eau avec les eaux de toitures.
Les principes fondamentaux de conception des locaux de production ont été inspirées des bonnes pratiques. Aussi, le bâtiment principal est articulé autour d’un cour centrale couverte, en interface avec la partie
agricole et viticole du château, et la partie oenologique d’élaboration du vin. Cette cour articule également la partie vinifi cation du travail au château car elle abrite la réception de la vendange.
Le bâtiment sur deux niveaux permet de séparer les parties dynamiques du process situées au rez-de-chaussée, des parties statiques en barriques comme les chais de fermentation et vieillissement situés en R-1 et bénéfi ciant ainsi de l’inertie thermique naturelle.
Enfin, le choix des équipements, matériels et installation a été réalisé sur des critères économiques respectueux de l’environnement.