Hôtel Mandarin Oriental, 5*

Paris France 2011
Wilmotte & Associés - Hôtel Mandarin Oriental, 5*

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Société Foncière Lyonnaise Mandarin Oriental Hotel Group

Architecte : Wilmotte & Associés SA
Architecte d’intérieur :
SM Design (chambres, spa et espaces communs)
Agence Jouin-Manku (restaurants et bar)
AMO : ACPH
Maître d’oeuvre d’exécution : SCO
Paysagiste : Neveux-Rouyer
BET HQE et Electricité : Coteba
BET Structure : SIDF
BET Fluides : CIEC Engineering
BET Façades : Codibat
SPS : Loghabat
SSI : Batiss
BET Restauration : Ceres
Conseil éclairage : DPA Lighting
Consultants Économiste du MOA : Gardiner & Theobald
Consultant électricité : Shen Milson and Wilke
Bureau de contrôle : Bureau Veritas


Surface du projet : 22 000 m²

www.mandarinoriental.fr

Description

Programme
Rénovation et restructuration d’un bâtiment de bureaux en hôtel-spa 5*. Mandarin Oriental est le premier hôtel de grand standing en France à avoir reçu la certification HQE.

 

Présentation du projet
Cet ensemble immobilier occupe une parcelle en L de grande dimension dans un îlot très profond allant de la rue Saint-Honoré à la rue du Mont-Thabor.

De par sa position en coeur d’îlot, cet immeuble ne possède qu’une façade sur rue : la façade rue Saint-Honoré. Trois cours, dont deux complètement intérieures et des courettes viennent apporter la lumière naturelle à l’ensemble des étages.
L’objectif fixé de cette rénovation est de transformer cet ensemble immobilier de bureaux en un grand hôtel de prestige. Ceci en conservant les atouts du bâtiment existant, à savoir, non seulement l’architecture du corps de bâtiment de la rue Saint-Honoré, mais aussi sa volumétrie existante qui donne aux étages supérieurs une vue sur tout Paris.

 

La destruction du bâtiment existant situé entre la cour existante 1 et la cour existante 2 s’est imposée.
Cette destruction permet la création d’un grand espace intérieur. Pour compenser la perte de surface engendrée par la destruction du bâtiment existant, une nouvelle construction est accolée à celle de la rue Saint-Honoré (R+6). À l’image du bâtiment existant, ce bâtiment comporte une succession de terrasses accessibles.
La façade rue Saint-Honoré se caractérise par ses deux éléments monumentaux latéraux d’origine (construits dans les années trente par l’architecte Letrosne) qui marquaient les accès au bâtiment. Les changements sur cette façade concernent surtout la partie centrale. Tout d’abord un grand soubassement en double hauteur est créé et vient ainsi, avec son échelle monumentale, établir une liaison avec les deux portiques. Ce soubassement va accueillir l’entrée de l’hôtel en partie centrale, légèrement en retrait. L’entrée devient le signal fort de l’hôtel sur la rue Saint-Honoré. Alors qu’en volumétrie les bâtiments de la cour restent inchangés, les façades ont été entièrement repensées.
La façade Sud de la cour centrale est constituée en grande partie par un mur végétal encadré de chaque côté par un jeu de doubles portiques de pierre. Ce mur végétal est composé d’une succession de bacs plantés sur une hauteur de six niveaux. Le jardin de la cour centrale, résolument contemporain, se développe sur l’ensemble de la surface de la cour, mais aussi au centre du mur Sud. Au centre du jardin, la verrière qui apporte de la lumière naturelle à l’espace du SPA, est recouverte d’une pellicule d’eau qui transforme ainsi cette surface vitrée en miroir (lumineux le soir).
Le jardin est conçu comme un prolongement des espaces intérieurs. La composition du jardin est basée sur un jeu de grands bacs plantés, de tailles différentes, avec diverses espèces végétales. Ils définissent une succession d’espaces de convivialité en prolongement du bar ou du restaurant. Au sol, des bandes lumineuses ordonnent la composition et se prolongent dans les espaces intérieurs. Des cépées d’arbres forment une sorte de couverture végétale à la cour, à la fois transparente et mouvante.

Galeries d'images

En relation