Tour Monte Carlo View

Monaco Principauté de Monaco 2012
Wilmotte & Associés - Tour Monte Carlo View

Fiche technique

Maîtrise d'ouvrage : Michel Pastor

Architecte : Wilmotte & Associés SA
Architecte associé : Alexis Blanchi
BET Structure : Antonio Collu
BET Fluides : Fimatec S.A.M.
Géotechnicien : Lombardi
Bureau de contrôle : Véritas
Gros œuvre : Dumez-Ingeco


Surface : 10 000 m² (60 m de hauteur)

Description

Programme
Construction d’un immeuble de 19 étages comprenant des logements, un local commercial, des bureaux, et un parking sur 6 niveaux en sous-sol

Description
Situé à proximité du jardin exotique, Monte Carlo View est un projet de tour de logements de 60 mètres de hauteur. L’architecture du quartier est composée d’immeubles d’habitations d’écritures diverses : architecture contemporaine, immeubles classiques du début du siècle et immeubles arts déco.
Le projet Monte Carlo View affirme une architecture contemporaine respectant par son implantation (alignement) et sa modénature (soubassement, attique) les compositions de l’architecture classique de Monaco. Ce projet a pour volonté de résoudre la double équation d’un immeuble mixte (logements, bureaux) et d’un édifice « signal » dans la ville de Monaco.
Il se compose d’un corps de bâtiment central R+19 en pierre beige clair, rythmé par des oriels (bow-windows) et des balcons avec garde-corps en verre avec un habillage métal. Il est constitué de bureaux du R+1 au R+3, de logements du R+4 au R+19, d’un local commercial et d’un logement pour gardien en rez-de-chaussée côté avenue inférieure, d’un parking de 129 places sur 6 niveaux, accessible par l’avenue Hector Otto inférieure, de 56 caves. Le hall d’entrée est ouvert sur le jardin de l’immeuble, il intègre une banque d’accueil et son back office. Les façades côté avenue Hector Otto présentent un soubassement sur deux niveaux (hall d’entrée à double hauteur) souligné par un décroché de 80 cm et un joint creux métallique. Il se prolonge par un mur de restanque qui assoie l’édifice et évite une rupture brutale entre le jardin et l’avenue Hector Otto supérieure. Les oriels participent à donner un caractère élancé et élégant à l’édifice. Les « équerres » en pierre et les balcons filants latéraux permettent d’accrocher visuellement les oriels. Elles orientent les séjours pour mieux les ouvrir, notamment côté mer, et les protègent du soleil. Les fenêtres horizontales de ces oriels côté Garden House et Villa Béatrice cadrent le paysage depuis l’intérieur et animent la façade, particulièrement la nuit. L’attique côté Garden House présente deux oriels, au point le plus haut de l’édifice, ce qui marque un signal aérien et accentue l’effet de repère à l’entrée Est de Monaco.

Galeries d'images