Fort d'Issy

Issy-les-Moulineaux France 2013
Wilmotte & Associés - Fort d'Issy

Fiche technique

Maîtrise d'ouvrage : SCI Fort d’Issy représenté par Bouygues Immobilier

Architecte : Wilmotte & Associés SA
Bureau d’études : Bouygues Bâtiment
Maître d’oeuvre d’exécution : AEF ingénierie
Economiste de la construction : Etude et projet


Surface : 9 260 m²

Description

Programme
Construction de 159 logements BBC sur l’ancien site militaire Vauban de Issy-les-Moulineaux

Description
Véritable charnière entre Paris et sa banlieue, en articulation avec les tracés déterminants du site, le Fort, de sa situation altière, réalise un belvédère. Observatoire privilégié, il révèle le paysage urbain dans sa riche complexité, le déploiement des méandres de la Seine et, la diversité des masses boisées, qui s’étirent jusqu’aux horizons les plus lointains. Le projet, explorant le tracé pentagonal du fort matérialise deux concepts principaux. En effet, tout d’abord, la composition s’initie à partir d’un généreux espace vide, réalisant, à la manière de la place des Vosges, une place carrée de 100 mètres de côté. Centralité affirmée, ce vaste lieu public constitue l’espace de référence pour cette urbanité nouvelle, synonyme pour les habitants d’une riche convivialité. Ensuite, ce vide fédère le processus d’urbanisation, qu’orchestre une trame cartésienne et orthogonale. Celle-ci apporte simultanément découverte, homogénéité, fluidité et hiérarchie spatiale. Les édifices s’articulent en périphérie immédiate de la place dans une composition volontairement introvertie induite par le bâti sans qualité construit en frange des courtines et des bastions.
L’ordonnancement urbain classique du projet se transcrit par des édifices d’architecture moderne et qui proposent une multiplicité de typologies, réponses appropriées aux données programmatiques, contextuelles et d’orientations contrastées. Immeubles-villas avoisinent maisons de ville et condominiums, offrant jardins et terrasses. Une pièce urbaine abrite une résidence hôtelière ou des entreprises, tandis que des équipements tels une école et une maison de retraite investissent les bastions. Cette grande et riche diversité s’unifie par le biais de séquences fortement constituées.
L’accès piéton conduit à une première place, véritable seuil de cette opération de 1.000 logements. Deux mails généreusement plantés orchestrent la séparation de la circulation automobile et de la promenade piétonne. Ils conduisent depuis l’accès des véhicules et la rue du Fort à la place centrale. Deux vastes bassins agrémentent celle-ci. En osmose et non en contraste avec le bâti, le végétal participe activement à la définition des lieux. Renforçant la géométrie de la place, des plantations importantes d’arbres viennent scander, rythmer et jalonner l’espace. En frange du terrain, à l’inverse, elles accompagnent la diversité du programme bâti à l’aide de compositions relevant de l’aléatoire et de l’organique.

Galeries d'images